Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2012 4 29 /03 /mars /2012 21:21

Le printemps revient.
Mes amis m'apportent des fraises et de la viande.
C'est leur souffle sain qui m'écorche.
Je dois me terrer pour leur échapper.

Par l'orifice de mon terrier
je les écoute partir.
(avec leurs bras qui m'aiment
et leurs vies qui m'insultent.)

De mon trou sous la terre
je vois des morceaux du ciel.


Les fleurs et les bourrelets_ENORMES,
sur l'habit bleu
de la femme aux bras nus solides et mous
confirment le printemps.
(J'entends les rumeurs d'un barbecue.)

Quelque part enterrée,
je sens fleurir son corps.
C'est de sa chair,
vaste et vive,
qu'émane le printemps.
Elle est si grosse que je n'ai jamais pu tout voir.

(De mon trou dans la terre
je sens la douceur de la nuit d'été
enfler de sa robe.
Elle est si grosse que je n'ai jamais pu tout voir.)

Je dois me tasser dans ma grotte
aux parois d'hiver qui suinte,
pour préserver mon corps
des appétits qu'il ne saurait avoir.

Le printemps revient.
De mon terrier j'entends du mouvement.
Je soupçonne chaque organisme de profiter du moment.
 


"your scent is still here, in my place of recovery" (milk it)
______________________________________________________________________
 

 

Le printemps revient.
mes amis m'apportent des fraises et de la viande.
c'est leur souffle sain qui m'écorche,
je dois me terrer pour leur échapper.

De mon trou sous la terre,
je vois des morceaux du ciel.
sur ma peau,

la lumière glace / le jour pétrifie.

Le printemps est là.
quelquepart enterrée,
je sens la nuit descendre
et les femmes épaisses
qui préparent la chaleur des soirs.

ma propre odeur me pique.

 

 

(en fait c'était un rêve, j'ai du mal à le transcrire, alors j'ai fait 2 versions)

Partager cet article

Repost 0
Published by Mu - dans Textes
commenter cet article

commentaires

ignatius 31/03/2012 13:55


C'est un crève-coeur, mais je crois que du point de vue du poème je préfère la deuxième version, plus dense, qui laisse plus se déployer l'imaginaire, mais certaines images du premier sont
vraiment très bonnes (les bras qui aiment, les vies qui insultent, la rumeur du barbecue, etc). Peut-être que le premier se prêterait plus à un récit poétique en prose... Je sais pas trop...

Mu 31/03/2012 20:06



j'aime aussi la version plus dense...Mais j'ai gardé l'autre, parce qu'il y avait cette grosse femme, et je n'ai pas réussi à la caser dans la version courte. Dans le rêve, il émanait vraiment
quelque chose d'elle, donc je la trouvais trop importante pour la virer complétement. J'aurais pu essayer de condenser encore plus, faire un mix des deux, mais c'est un coup à faire une troisième
version, et à ne plus en sortir ! Merci pour ton avis !



Langda 30/03/2012 20:51


Décidément, tu aimes Kurt Cobain !


J'aime beaucoup les récits de rêves, et les pirouettes qu'on est amenés à faire pour les retranscrire honnêtement, comme de proposer deux versions différentes.

Mu 31/03/2012 20:02



oui... j'ai une grande place pour Kurt Cobain...Et j'aime aussi beaucoup les transcriptions de rêves, je trouve ça super, ce que le cerveau nous fabrique la nuit !



Le Blog De Mu

  • : lithium.X.Y.U. - Le blog de Mu
  • lithium.X.Y.U. - Le blog de Mu
  • : Euh... La cosmogonie de vidéos d'animation ? Les brouillons, notes, storyboards, dessins, photos, images, textes qui génèrent une vidéo d'animation (stop motion)... ou pas.
  • Contact

Recherche

Catégories